Fédération Française de la Randonnée du Gard

Reprise de la randonnée aprés le confinement

 

Les précautions à prendre

 

  Après une longue période de confinement, la reprise de l'activité de randonnée pédestre est indispensable mais, il faudra bien le comprendre, avec des précautions strictes.

 La randonnée doit être maintenant rapidement autorisée

L'interdiction de randonner en période de confinement a été décidée avec comme argument majeur de ne pas engorger les moyens de secours en cas d’accident. L'autre argument était le risque de transmission virale en raison de la promiscuité.

 Les arguments pour reprendre la randonnée sont incontournables

De nombreuses études ont montré que la vie en atmosphère confinée est un facteur non négligeable de transmission du virus. Sortir en plein air diminue ces risques.

Par ailleurs il a été démontré qu'une longue période de confinement entraîne parfois de graves troubles psychologiques comme la dépression, ou la décompensation de pathologies mentales. Avoir une activité de randonnée en pleine nature permet de diminuer ces troubles.

Enfin le manque d'activité physique pendant les périodes de confinement favorise la survenue des troubles métaboliques graves. Avoir une activité sportive en plein air est indispensable pour la prévention des maladies cardiovasculaires, des troubles métaboliques et de l'obésité.

Il a été aussi montré que l'activité physique augmente l'efficacité des systèmes de défense immunitaire et ainsi diminuerait les risques d’infection virale.

 Mais la reprise de la randonnée doit se faire avec des précautions strictes

Avant tout il faudra pendant longtemps respecter les gestes barrières. Notamment éviter les embrassades et rester espacés les uns des autres.

Le nombre de participants à une randonnée devrait être limité à une dizaine (groupe de 10 randonneurs par animateur) et le covoiturage évité le plus possible ou limité à 2 personnes par voiture avec masque obligatoire. On privilégiera les randonnées proches.

Le port du masque pendant une activité sportive n'est pas logique et facteur de gêne respiratoire lors de l'effort. De même le port de gants n'est pas recommandé.

Mais il faut insister sur l'intérêt majeur de se laver les mains très fréquemment, et à défaut d'avoir de l'eau et du savon, d'utiliser fréquemment le nettoyage des mains au gel hydro alcoolique.

De plus, succédant à cette période d’inactivité physique, la reprise de la randonnée doit être progressive afin d’éviter les accidents musculaires ou traumatiques (cf vidéo du Dr Kabani)

Ainsi nous pourrons reprendre rapidement le plaisir de la randonnée avec son bénéfice en terme de santé physique et mentale, en particulier préventif des maladies cardio-vasculaires et psychiques.

 

 

Pierre Réveillard médecin du CDRP64 

Baliseurs cliquez sur l'image ci-dessous

Associations cliquez sur l’image ci-dessous

Newsletter