Site officiel de la Fédération Française de Randonnée du Gard

Le bivouac

 

On appelle bivouaquer le fait de rester camper une seule nuit dans un endroit avant d’en repartir le lendemain matin. Contrairement au camping sauvage, le bivouac est autorisé partout où il n’est pas interdit. Attention les parcs naturels possèdent chacun leur propre réglementation. Dans tous les cas, mieux vaut se renseigner sur les autorisations de la zone où vous souhaitez le faire.

Enfin, retenez que le bivouac est autorisé à condition de laisser le moins de traces possibles de votre passage. Pas question, par exemple, de faire un feu ou de casser des branches. De même, restez discret afin de ne pas perturber la faune ou d’éventuels voisins. Le lendemain matin, vérifiez que le terrain est bien revenu à son état initial et que vous n’avez rien oublié.

La réglementation

Le bivouac est autorisé en zone cœur mais uniquement sur certains secteurs et à certains horaires.

Pour bivouaquer, les randonneurs doivent être :

  • Non motorisés
  • sur 50 mètres maximum de chaque côté des itinéraires balisés de grande randonnée (GR, GRP)
  • Sans tente ou dans une tente légère ne permettant pas d’être debout à l’intérieur
  • Sur place pour une seule nuit
  • Présents entre 19h et 9h

Utilisation de réchauds

Les bivouaqueurs peuvent en utiliser un à plus de 200 mètres des bois, forêts, plantations et reboisements et que ce soit autorisé par les arrêtés préfectoraux.

 

Interdictions dans le Parc National des Cévennes

  • Massif de l’Aigoual
  • Massif du Mont Lozère
  • Saint Guiral
  • Causse Méjean

 

Trouver l’endroit propice

Le choix de l’emplacement de la tente demande un soin particulier et donc un peu de temps. Aussi ne faut-il pas attendre que la nuit soit proche pour se préoccuper de trouver l’endroit approprié. Un emplacement mal choisi peut faire passer une nuit désagréable, voire mettre en danger les campeurs.

  • L’eau et l’humidité sont à éviter pour qui veut passer une nuit sous la tente.
  • Ne pas s’installer au pied de parois ou de falaises, à cause du risque de chutes de pierres. Éviter les arbres isolés et/ou grands qui peuvent attirer la foudre.
  • Éviter de s’installer à proximité des troupeaux
  • Les petites bêtes sont aussi gênantes : attention aux fourmilières, aux nids de guêpes !

 

Plus d'informations

↓ Accès documents ↓

Retrouvez-nous !